Musique

Bientôt un clip pour Run Ronie Run

Après le retour du trio manceau Run Ronie Run sur scène, et la sortie d’un LP intitulé Sordid Cabaret en juin dernier; le groupe (Gilles Laurent à la  Guitare, Rémi Savin à la Batterie et Bambirock à la Basse et au chant) s’apprête à sortir un clip. Nous avons rencontré Bambirock qui a bien voulu nous en dévoiler un peu plus sur le clip.

Quel titre avez-vous décider d’illustrer en clip ?

Bambirock : « C’est Calling of stars. Que l’on a réalisé avec une jeune association: De fil en image qui fait du stop motion, de l’animation et qui sort des beaux arts donc ils n’ont pas forcément fait de vidéos mais plus de la photo. C’est un clip fait de photos avec un passage d animation; c’est assez compliquer et lourd a gérer. On a fait les prises au chapiteau Mimulus a Fresnay, là ou je travaille car je suis également prof de cirque et on a fait le shooting la bas. Car il fallait un trapèze pour moi et un peu d aérien dans le clip: de la cordée, du mât chinois. »

Une majorité de groupe locaux préférent sortir des EP; vous vous faites le choix de sortir des LP pourquoi ?

« Ca coûte cher de faire des LP, après on enregistre en live donc ça permet un peu de réduire le temps d’enregistrement en studio et donc de réduire le coût. On enregistre toujours basse, guitare, batterie ensemble pour garder l’énergie car on aime travailler comme ça et donc on se retrouve avec de quoi faire des LP.  »

Comment se déroule l’écriture des textes ?

« C’est essentiellement moi qui les écrit, après il y a Gilles qui en écrit aussi. Soit on les écrit tout les deux; soit il en fait tout seul, mais en majorité c est moi et lui. Pour l’écriture des morceaux c’est nous trois. Je peut très bien venir avec une idée de basse ou une idée de chant et il va construire la guitare autour de ça, ou la batterie. Parfois c’est l’inverse on peut faire basse, batterie, partir sur de l’improvisation et ça donne un morceau. Ou un riff guitare et on construit le morceau autour de ça tous les trois. On part d’un petit bout et on l’agrandit ensemble.  »

Comment avez-vous choisit le nom du disque ?

« Par rapport au textes, il y a pas mal de textes qui peuvent revenir à un certain univers de cabaret intemporel, une jeune femme enfermée dans des espèces de maisons closes, des choses comme ça. Dans le paraître aussi, dans l’univers faux d’aujourd’hui, le côté paillettes et derrière c’est tout décomposé. Et par rapport au clip le fait d’avoir mis du trapèze; du mât chinois et de la corde. Pour moi quand je fais des numéros de trapèze je suis toujours un peu dans cet univers de cabaret un peu glauque; du coup ça tourne autour de cet univers c’est pour ça que ça s’appelle comme ça. Calling of stars c’est cette pauvre fille perdue dans le cabaret qui regarde toujours vers le ciel et a envie de s’évader mais il faut qu’elle travaille c’est son seul moyen de survie. Des fois quand je compose des numéros de trapèze, j’ai des images qui apparaissent par rapport à des choses que j’ai vu et le film Purge m’a assez marqué c’était assez violent comme film.  »

Le trapèze est une inspiration pour la musique ?

« Oui, ça va dans les deux sens. J’ai déjà fait un numéro de trapèze sur un des morceaux de Run Ronie Run : I feel Quite. Normalement on devrait le rejouer en live, c’est à dire qu’on va jouer avec les instruments et après je monte au trapèze et les gars continuent  à jouer. Ca fait super longtemps que j’ai envie de lier les deux car ce sont mes deux passions et le cirque est la première à la base. J’ai commencer à faire de la musique quand j étais en école de cirque donc mon but ça a toujours été de lier les deux mais c’est un long travail. Il faut qu’à un moment donné ça colle, il ne faut pas forcer les choses. Il faut le temps et l’expérience je pense pour que ca se mette en place et la je pense que je commence à arriver à joindre les deux. Après ça ne sera pas jouable dans tous les espaces mais si on peut le faire une fois de temps en temps ca peut être bien. »

Le visuel et le côté graphique c’est quelque chose d’important pour vous ?

« Oui, c’est Barbu infographies qui a réalisé le visuel. C’est parti d’un de ses tableaux qui était en exposition au Silo que j ai beaucoup aimer. Il avait fait une exposition au Silo. Un de ses tableaux m’avait beaucoup plu je lui avais demander est ce que ça le branchait de partir de ce visuel là au départ c’était pour la pochette de l’album. Il m’a dit  je vais le prendre mais je vais en faire des déclinaisons, je ne vais pas faire la même chose. Il s’est servi par rapport au titre: de personnages de trapèzes, de mono-cycles, de cabaret, un peu comme dans l’ancien temps, les monstres , les hommes à deux têtes. L’esprit c’était de faire quelque chose avec des bêtes de foire. Son tableau c’était une espèce de singe avec une enceinte et des trucs un peu électroniques. Il est parti de là et il a fait une déclinaison de ce tableau en mélangeant les images de cirques, on est très content de son travail c’est quelqu’un de très pro et de bon conseils. »

Page facebook: https://www.facebook.com/runronierun90/?fref=ts

Bandcamp: https://runronierun.bandcamp.com/album/sordid-cabaret

1 comment on “Bientôt un clip pour Run Ronie Run

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :